Nous avons préparé un cours en ligne.

Développez votre propre stratégie d'adaptation littoral en utilisant des méthodologies et des techniques qui ont fait leurs preuves.

toolbox
Accédez ou télécharger les Vues d'ensemble, les Outils, Techniques et Exemples d'outils de visualisation, outils éducatifs, outils législatifs, les techniques de scénarios futures, etc...

 

Rejoignez notre groupe LInkedin sur le Changement Climatique et le Littoral

top10lessons

Des infos pratiques pour profiter de l'approche IMCORE pour planifier l'adaptation au changement climatique sur le littoral



Nous avons appris ce qui suit :

 

• L'équilibre entre expertise/recherche scientifique et approche/politique pratique est nécessaire.

• Le niveau de détails doit être adapté à l'échelle et au champ d'application du projet. Il ne faut pas consacrer trop de temps à une recherche détaillée.

• Il est important de communiquer avec le grand public et les autres acteurs.

Les deux actions importantes sont les suivantes :

Plan directeur intégré de sécurité de la côte

 

L'approche du Plan directeur intégré de sécurité de la côte est basée sur les principes d'une gestion intégrée de la zone côtière :

• niveau de protection suffisant pour une tempête extrêmement violente et gestion durable de la côte ;

• les coûts et les avantages, ainsi que les effets latéraux de toutes les solutions, ont été inventoriés, quantifiés et évalués pour permettre la fourniture de niveaux de sécurité optimum sur la côte flamande ainsi que la meilleure combinaison de mesures de sécurité pour la protection contre l'érosion et l'inondation de la côte ;

• possibilité de participation sociale et de coopération de tous les acteurs ;

• équilibre entre objectifs environnementaux, économiques, sociaux, culturels et de loisir, et ce dans les limites de la dynamique naturelle de la côte.

La réalisation de ce plan nécessitera un budget de plus de 300 millions d'euros. Nous devrons réfléchir ultérieurement aux moyens de financement. Il est nécessaire de s'intéresser de plus près au plan « Vlaanderen in actie » dans lequel la réalisation du Plan intégré de sécurité de la côte a été consignée.

Les attentes pour le 3e et 4e trimestre sont les suivantes : ré-ensablement des plages de De Panne et Koksijde, exécution de la phase 1 du plan de sécurité contre les inondations dans le port, et démarrage et exécution du programme de financement du Plan de sécurité de la côte.

 

Réalisation d'un projet de décret de sécurité de la côte

 

Pour prendre les mesures qui s'imposent en matière de sécurité côtière de manière efficace et juridiquement correcte, il est absolument nécessaire d'en définir le cadre juridique dans un décret. L'intégration du Plan directeur intégré de sécurité de la côte dans un décret présente des avantages indéniables :

• Sans base légale, le statut juridique du Plan directeur intégré, qui peut avoir des répercussions potentielles sur la situation juridique des sujets soumis à la législation, est plus que précaire. Même une approbation potentielle par le gouvernement flamand ne pourrait pas remédier à ce problème.

• Un décret fournit le cadre nécessaire à la définition d'une structure plus logique. Ce décret facilitera la mise en œuvre du projet par les autorités (potentiellement locales) qui en auront la charge.

• Un décret peut fournir la référence nécessaire à la planification spatiale.

Ce processus est toujours en cours.

 

 

Développement du Plan directeur intégré de sécurité de la côte
Ce que nous avons fait

Développement du Plan directeur intégré de sécurité de la côte par l'Agence pour les services maritimes et côtiers (MDK), et approbation par le gouvernement flamand en 2011.

La MDK a défini une méthodologie pour le contrôle de la protection côtière (digues, dunes, plages, ports).

• Identification des points faibles de la protection côtière et des risques d'inondation de la côte le long du littoral belge.

• Développement des mesures de sécurité pour parvenir à un niveau de sécurité permettant de supporter une tempête extrêmement violente.

• Évaluation des différentes mesures de sécurité en fonction de leur impact sur l'environnement, des coûts et des avantages sociaux, de la réduction du risque d'inondation.

• Définition d'un plan directeur de sécurité de la côte jusqu'en 2050.

• Consultation des acteurs régionaux et locaux.

Pourquoi nous l'avons fait

Pour protéger le littoral contre les inondations provoquées par la mer, maintenant et dans le futur (horizon 2050).

Résultat obtenu • Un plan directeur approuvé par le gouvernement flamand (communautés locales) présentant un intérêt pour d'autres secteurs comme le tourisme, la nature, les loisirs, ...

• Identification des zones non sécurisées sur la côte et dans les ports.

Problèmes rencontrés • Difficulté de coopération avec les acteurs régionaux et locaux : manque de retours, manque d'intérêt, aucun cofinancement.

• Communication avec le grand public : communication ad hoc, la plupart des personnes qui viennent assister aux événements d'information sont déjà à la retraite, les communautés locales communiquent séparément.

• Travail de lobby des communautés locales.

Solutions

• Commencer par une approche intégrée : réunir les acteurs au début du projet et les laisser réfléchir à la manière d'intégrer tous leurs intérêts.

• Organiser des événements auxquels de plus jeunes participants peuvent assister (par ex., visites sur le terrain pendant le week-end au lieu de soirées d'information).

• Renforcer la coopération avec les communautés locales pour qu'elles prennent les responsabilités.

Enseignements

Nécessité d'une vision intégrée globale de la côte à laquelle tous les secteurs/acteurs peuvent participer.

 

Cliquez ici pour consulter le site Web de l'Agence pour les services maritimes et côtiers

  

Réalisation d'un projet de décret de sécurité de la côte (en cours)
Ce que nous avons fait

Réunions avec des groupes d'experts (parmi lesquels l'Agence pour les services maritimes et côtiers, des juristes spécialisés dans l'environnement, le Ministère de la mobilité et des travaux publics du gouvernement flamand et des experts externes).

Pourquoi nous l'avons fait

En Flandre, il n'existe pas de cadre juridique pour la sécurité côtière. Pour prendre les mesures qui s'imposent en matière de sécurité côtière de manière efficace et juridiquement correcte, un décret est absolument nécessaire. Ce décret permettra de formaliser la réalisation, la préservation et la protection de la sécurité côtière, et de soutenir la gestion de la zone côtière par des constructions dédiées, adaptées à la sécurité, aux développements futurs, à l'impact environnemental, aux fonctions économiques et au cadre de vie, de travail et de loisir.

Résultat obtenu Projet de décret sur la sécurité de la côte

 

This learning portal brings together the results and lessons learned from the IMCORE project. This project was funded under the Interreg IVB programme from 2008 to 2011.

 footertransparent updated