Nous avons préparé un cours en ligne.

Développez votre propre stratégie d'adaptation littoral en utilisant des méthodologies et des techniques qui ont fait leurs preuves.

toolbox
Accédez ou télécharger les Vues d'ensemble, les Outils, Techniques et Exemples d'outils de visualisation, outils éducatifs, outils législatifs, les techniques de scénarios futures, etc...

 

Rejoignez notre groupe LInkedin sur le Changement Climatique et le Littoral

top10lessons

Des infos pratiques pour profiter de l'approche IMCORE pour planifier l'adaptation au changement climatique sur le littoral



guidance2Si nous devions recommencer la phase de développement du scénario nécessaire au processus de formulation d'une stratégie d'adaptation, nous le ferions de manière beaucoup plus condensée et intensive. Nous avons eu des difficultés à organiser des réunions plénières dans les délais qui nous semblaient les plus appropriés, car nos acteurs occupent des postes de haut niveau dans leurs secteurs variés et leur emploi du temps chargé ne permettait pas de s'accorder sur les dates et les heures de réunion. Il peut donc être préférable d'opter pour un groupe d'acteurs plus restreint et plus spécifique avec lesquels les réunions seront plus faciles à organiser.

Cette approche peut d'ailleurs présenter un autre avantage. Un groupe plus restreint diminue le risque de s'écarter des objectifs de résultats souhaités lors du processus de développement des scénarios, problème auquel nous avons déjà été plus ou moins confrontés lors de nos différents travaux. C'est une conséquence de la difficulté d'intégrer de nombreux points de vue différents dans un seul scénario tout en tentant de préserver la cohérence interne et la validité de ce dernier. Dans ces circonstances, il arrive que ceux dont les points de vue n'ont pas été intégralement pris en compte ou ont été modifiés, aient des difficultés à considérer le scénario final comme le produit légitime d'un processus auquel ils ont participé.

 

 

Atelier de développement d'un scénario exploratoire
Ce que nous avons fait

Nous avons invité 15 acteurs clés de l'administration de Cork Harbour, notamment des planificateurs des collectivités locales, des membres de l'administration portuaire, des représentants des entreprises, l'Irish Naval Service et des membres de la communauté de recherche, à participer à un atelier simplifié de création de scénario. Nous avons choisi d'utiliser les catégories PESTLE (politique, économique, sociale, technologique, légale et environnementale) comme cadre de base à ce processus de création. L'atelier a été organisé par l'un de nos partenaires du tandem dans un lieu qui nous semblait propice à l'inspiration : une salle des cartes du National Maritime College d'Irlande avec vue panoramique sur les parties les plus basses de Cork Harbour.

Pourquoi nous l'avons fait

Le précédent atelier d'identification des problématiques a permis de révéler les préoccupations majeures des acteurs, notamment la gestion des inondations dans Cork Harbour. Afin de remédier à ces préoccupations, nous avons décidé d'utiliser la méthodologie des axes de scénarios exploratoires afin de développer des argumentaires sur le changement qui tiennent compte de la gestion des inondations dans Cork Harbour jusqu'en 2030. L'objectif de cet atelier était donc d'identifier ce que les acteurs considéraient comme les principaux facteurs de changement pour envisager la gestion des inondations à Cork Harbour aujourd'hui et dans le futur.

Résultat obtenu Nous avons réussi à savoir ce que les acteurs considéraient comme les facteurs de changement les plus importants susceptibles d'affecter la gestion des inondations dans Cork Harbour. Nous avons également pu insuffler une réelle dynamique et emporter l'adhésion du groupe d'acteurs pour ce processus de création de scénario.
Problèmes rencontrés Nous avons organisé un exercice pratique préalablement à l'atelier programmé et avons découvert que le processus d'identification des facteurs et de choix des axes de scénario était source de confusion. Nous avons également trouvé difficile de planifier un atelier réunissant autant de participants de haut niveau en raison des contraintes de disponibilité imposées par leur travail.
Solutions

Pour surmonter les problèmes que nous avions rencontrés lors de l'exercice pratique préalable, nous avons décidé d'essayer de simplifier le processus et de le rendre plus intuitif. Nous avons préalablement préparé plusieurs modèles sur des tableaux au format A2 qui ont permis d'illustrer visuellement les objectifs recherchés par l'atelier : l'identification des facteurs de changement puis leur classement en termes de certitude et d'importance. Nous avons également décidé d'interrompre les discussions de l'atelier avant d'avoir à choisir les axes du scénario, ce qui a permis d'éviter aux acteurs de délibérer sur une étape de la méthodologie qui s'était révélée source de confusion durant l'exercice pratique préalable, et a également diminué le temps que nous avions besoin de passer avec ces participants très occupés et donc peu disponibles. Nous avons décidé à la place de terminer le choix des axes des scénarios « en interne », entre membres du tandem.

Enseignements

Nous pensons qu'une bonne maîtrise du déroulement de l'atelier est indispensable. En s'assurant que les animateurs de l'atelier sont familiers de ce processus et l'utilisent sans problème, on simplifie le processus de développement du scénario. Nous recommandons de faire en sorte qu'un observateur prenne des notes afin de permettre aux animateurs de se concentrer sur les commentaires et le déroulement de l'atelier. De même, l'utilisation de modèles pour le processus PESTLE permet de gagner du temps et de le rendre plus clair pour les participants de l'atelier.

 

Développement de l'argumentaire des scénarios exploratoires
Ce que nous avons fait

Suite à l'atelier, nous avons identifié les facteurs de changement considérés comme les plus importants et les plus incertains par les acteurs, et nous les avons utilisés comme « axes de polarité » pour développer 4 futurs scénarios exploratoires. Les axes qui ont servi de cadre au scénario étaient « Vision économique » et « Attitude envers la climatologie ». Nous avons ensuite inséré nos facteurs aux endroits qui semblaient les plus appropriés sur ces axes, créant ainsi quatre argumentaires cohérents à partir des chacun des quadrants du tracé.

Pourquoi nous l'avons fait

Nous avons développé les scénarios et leurs argumentaires de manière à explorer les développements potentiellement plausibles en s'intéressant plus particulièrement à la gestion des inondations à Cork Harbour jusqu'en 2030. Nous avons ensuite envisagé de nous servir de ces scénarios comme environnement de test pour notre stratégie d'adaptation ; si la stratégie fonctionnait bien avec tous les scénarios, nous pourrions la considérer comme suffisamment robuste pour les éventualités futures.

Résultat obtenu

Nous avons compilé le graphique des axes de scénario et les argumentaires qui l'accompagnaient dans un rapport de projet de scénario qui a été transmis à tous les membres du groupe de travail sur la planification des futurs scénarios.

Problèmes rencontrés

Il y a parfois eu une certaine confusion parmi les acteurs quant à l'objectif final souhaité pour l'exercice. Certains participants n'étaient pas convaincus de l'utilité de créer un ensemble de scénarios plausibles et auraient préféré que nous créions un seul scénario qui serait « le plus probable ». Nous avons peut-être commis une erreur en ne parvenant pas à expliquer de manière appropriée la nature de la méthodologie du scénario exploratoire et l'intérêt de son utilisation telle que nous l'avons proposée.

Solutions (le cas échéant) 

En réponse aux réactions de notre groupe d'acteurs concernant les quatre scénarios présentés, il a été décidé qu'un cinquième scénario serait développé par le tandem. Ce scénario s'inspirerait des éléments les plus désirables des quatre futurs potentiellement plausibles générés par l'atelier de création de scénarios exploratoires, les regroupant en une seule vision interne cohérente. Cette vision future idéalisée de la gestion des inondations à Cork Harbour pourra servir d'objectif normatif. Ainsi, les étapes restantes du processus de formulation d'une stratégie d'adaptation devront permettre d'atteindre cet objectif. 

Enseignements 

Nous avons découvert qu'il est très important de tenir compte des attentes des participants, et dans une certaine mesure de les « gérer » : il ne faut pas supposer qu'ils partagent tous la même compréhension de ce qu'est le processus de création de scénarios et des résultats qui seront produits. Avec du recul, il aurait peut-être été utile d'organiser un atelier/une séance supplémentaire pour retravailler les quatre scénarios et en créer un cinquième avec les acteurs, leur permettant ainsi de davantage s'approprier ce cinquième scénario. 

Cliquez ici pour télécharger la présentation produite lors de l'atelier de développement de scénarios d'IMCORE Lien hypertexte vers la présentation de l'atelier de développement de scénarios du tandem ECN

Cliquez ici pour télécharger les scénarios de gestion des inondations lien hypertexte vers le rapport individuel sur le scénario du tandem ECN

Cliquez ici pour télécharger les informations sur l'atelier Visualisation

Lien hypertexte vers le rapport récapitulatif (dès qu'il sera disponible) 

This learning portal brings together the results and lessons learned from the IMCORE project. This project was funded under the Interreg IVB programme from 2008 to 2011.

 footertransparent updated