Nous avons préparé un cours en ligne.

Développez votre propre stratégie d'adaptation littoral en utilisant des méthodologies et des techniques qui ont fait leurs preuves.

toolbox
Accédez ou télécharger les Vues d'ensemble, les Outils, Techniques et Exemples d'outils de visualisation, outils éducatifs, outils législatifs, les techniques de scénarios futures, etc...

 

Rejoignez notre groupe LInkedin sur le Changement Climatique et le Littoral

top10lessons

Des infos pratiques pour profiter de l'approche IMCORE pour planifier l'adaptation au changement climatique sur le littoral



Avec le recul, nous estimons que bien qu'ayant consacré des ressources importantes à la communication, nous aurions facilement pu en faire plus. Nous savions que la communication était essentielle à notre projet, mais nous n'avons pas su reconnaître à temps nos faiblesses et nos compétences dans ce domaine. La communication n'est pas une tâche facile et elle ne doit pas être sous-estimée.

Cliquez sur En savoir plus pour découvrir les enseignements des différentes actions : activités pédagogiques, création d'un ensemble de ressources pédagogiques et organisation d'un forum.

 

Travail informel avec les écoles primaires et secondaires
Ce que nous avons fait Étant donné que nous ne savions pas encore quels devraient être les messages clés et de quelle manière nous devrions les communiquer, nous avons choisi d'adopter une approche « informelle » en travaillant en amont dans les écoles à l'identification des messages clés prioritaires. Les messages clés prioritaires se sont avérés simples, même s'il a fallu de nombreuses discussions et réflexions pour les identifier. Les voici : la côte est en train de changer, il en a toujours été ainsi et il en sera toujours ainsi ; nous allons devoir décider si nous devons nous adapter ou non à ce changement ; nous devons prendre en compte les générations futures dans le choix de nos actions. Ces messages prioritaires nous ont fourni un point de référence utile pour le choix de nos actions et même s'ils ont été légèrement modifiés, dans l'ensemble ils sont restés les mêmes.

Ces messages ont servi de base à notre travail avec les écoles primaires et secondaires. Ce travail nous a permis d'identifier les différentes manières d'aborder le thème de la zone côtière dans l'enseignement tout en offrant la possibilité aux élèves de mieux comprendre le changement du littoral. La question a pu être abordée en mathématique, en art, en histoire, en art dramatique, en géographie, en biologie, en TIC, en droit civique, en anglais et en musique. Nous avons ainsi pu comprendre que la côte présentait un intérêt pédagogique pour les écoles. Nous avons pu également mieux cerner la manière dont nous devrions communiquer sur certaines problématiques et nous avions identifié les principaux obstacles. Nous avons rencontré quelques difficultés pour expliquer l'adaptation, simplifier les processus complexes ou faire accepter notre propre point de vue sur la manière d'aborder la question de la zone côtière dans un contexte pédagogique, en particulier en géographie.

Pourquoi nous l'avons fait Dès le début du projet, nous avons décidé de concentrer nos efforts sur l'enseignement dans les écoles. Il s'agissait de reconnaître en partie le manque d'action de l'équipe en charge de la côte dans ce domaine, ainsi que l'importance de ce sujet pour les enfants, puisque la plupart des effets du changement climatique seront ressentis sur le moyen et le long terme.
Résultat obtenu Nous avons développé nos messages clés, nous avons appris comment utiliser la côte comme ressource pédagogique et nous avons pris des engagements auprès d'un grand nombre d'élèves.
Enseignements Il est important de comprendre l'intérêt de cette ressource pédagogique pour les écoles et la manière dont elle sera utilisée. Il est important de développer des messages clairs. Différents contextes permettent d'utiliser la côte comme ressource pédagogique et pourtant nous nous limitons aux plus évidents.

 

Programme pédagogique pour l'école primaire
Ce que nous avons fait

Nous avons développé un programme pédagogique pour les écoles primaires autour du thème de l'adaptation au changement du littoral. Ce programme était notamment basé sur six animations courtes.

Cliquez ici pour télécharger les articles de presse concernant le programme pédagogique de Sefton.

Pourquoi nous l'avons fait Parce que les effets du changement du littoral seront mesurables uniquement sur le long terme, nous avons considéré qu'il était important d'intégrer des élèves dans le public cible. En effet, ce sont eux qui seront le plus concernés par les changements les plus significatifs et qui devront les gérer.
Résultat obtenu Création d'un programme pédagogique distribué dans toutes les écoles primaires de Sefton et mis à disposition en ligne pour pouvoir être utilisé par les écoles en dehors de Sefton.
Enseignements Le style narratif (la narration), le langage utilisé et l'esprit de synthèse (précision) sont des éléments essentiels à toute bonne communication. Le fait d'avoir à créer un support pour de jeunes enfants nous a obligé à réfléchir à toutes ces problématiques en vue de produire un support bien structuré, concis et compréhensible.

La présentation sous forme d'animation et l'utilisation des voix de jeunes adultes nous ont permis de présenter ce support d'une manière moins rigoureuse. Nous avons ainsi pu simplifier les messages qui ne nécessitaient pas le même niveau de rigueur académique.

 

Forum
Ce que nous avons fait Pour le forum annuel du Sefton Coast Partnership, nous avons choisi le thème du changement du littoral. Nous avons réuni différents acteurs qui ont discuté des messages clés que nous avions identifiés tout au long de la journée.
Pourquoi nous l'avons fait Cette journée avait deux objectifs : le premier était de sensibiliser le public et les partenaires professionnels, le second était de constater la manière dont les messages étaient perçus.
Résultat obtenu Nous avons pu sensibiliser à la question les 180 personnes présentes au forum.
Enseignements Certains intervenants, notamment des universitaires, se sont efforcés de simplifier leur discours pour se faire comprendre d'un public non spécialisé. Ce type d'événement attire généralement un public plus âgé, lequel est souvent moins ouvert aux messages concernant le changement climatique.


L'organisation d'une conférence s'est avérée être un bon outil pour attirer les universitaires et les inviter à partager leurs connaissances sur la côte. Mais elle a également isolé les intervenants de la zone côtière. Si nous devions refaire cette expérience, il faudrait envisager de proposer deux types de guides : l'un de style académique, préparé par les universitaires, et l'autre de style étude de cas ou rapport, préparé par les intervenants de la zone côtière qui pourraient ainsi partager leurs connaissances dans un format plus facile à produire pour eux.

Débats de la conférence de Sefton
Ce que nous avons fait

Nous avons organisé une conférence qui a permis aux intervenants de présenter leurs documents et aux auteurs invités de soumettre également leurs documents afin de couvrir les principaux thèmes. À la suite de cette conférence, les différentes interventions ont été regroupées sous la forme d'une publication.

Cliquez ici pour télécharger une photographie des débats sur la côte de Sefton au cours de la conférence sur la biogéographie géomorphologique et la gestion de la zone côtière.

Pourquoi nous l'avons fait

La conférence sur la côte de Sefton a été organisée en vue de collecter les connaissances d'un large éventail de participants. Elle a servi de plateforme de présentation, de collecte et de publication des interventions et a permis à la communauté universitaire de produire des résultats ayant un véritable intérêt.

Résultat obtenu En termes de création de capacité, les présentations de la journée ont permis d'informer le public présent (environ 150 personnes) et de générer des débats qui auront des répercussions ultérieures durables. 300 documents papier ont été produits avec possibilité de diffusion au format électronique. Ces documents ont été envoyés aux personnes ayant assisté à la conférence et mis à disposition dans les bibliothèques municipales et universitaires locales.
Enseignements

Les non-universitaires ont eu des difficultés à produire leurs documents dans un style académique au format adapté. Le principal problème est que les universitaires sont très à l'aise avec cette approche tandis que les non-universitaires se sentent isolés. Il est donc possible de passer à côté de connaissances importantes qui ne sont pas consignées.

This learning portal brings together the results and lessons learned from the IMCORE project. This project was funded under the Interreg IVB programme from 2008 to 2011.

 footertransparent updated